Syrie : Des dizaines de milliers de manifestants dans la rue

Déjà 8500 morts depuis le début de la révolte populaire

Des dizaines de milliers de personnes manifestaient vendredi dernier dans plusieurs villes syriennes. À Alep, deuxième ville du pays et Jarablos, les forces de sécurité ont ouvert le sur les rassemblements tuant un manifestant et en blessant cinq autres.

Les manifestants appellent maintenant à la «mise à mort» du président Bachar al-Assad et à l’armement des rebelles de l’Armée syrienne libre.

Dire qu’il suffirait d’une seule balle !

Mouvement de Grève Généralisé en Inde

Manifestations monstre en Inde

JMD / http://jmdsystemics.wordpress.com/

Banques, administrations et commerces sont fermés dans plusieurs grandes villes. À l’appel de onze syndicats et de centaines de petites organisations, des millions de travailleurs indiens sont en grève. Pour la première fois, tous les grands syndicats sont ensemble pour protester contre le politique anti travail du gouvernement. Les grévistes réclament l’instauration d’un minimum salarial sur le plan national.

Cette grève générale exprime aussi le mécontentement de la population contre la hausse du coût de la vie, la corruption et le désinvestissement de l’État dans le secteur public. 10 000 policiers ont été déployés pour empêcher les syndicats de forcer les non-grévistes à rejoindre leur mouvement. Une centaine de grévistes a été arrêtée.

Déjà secoué par une série de scandales, le gouvernement tente de lutter depuis des mois de contrer un fort taux d’inflation en pratiquant une politique monétaire agressive. L’économie indienne a ralenti ces derniers mois. Le gouvernement du premier ministre Manmohan Singh tente de réduire les déficits en vendant les sociétés d’État.

Rien de nouveau sous le soleil !

Plus les riches s’enrichissent, plus les pauvres s’appauvrissent. Ce n’est qu’une question d’équilibre : rien ne se perd, rien ne se crée, sauf la révolte.

Notre tour viendra !

Homs brûle toujours

Des colonnes de fumée s'élèvent depuis Homs -Photo: Reuters

SYRIE- Au moins 15 personnes ont été tuées dans les violences lundi en Syrie, notamment à Homs, capitale de la révolution. Neuf civils ont été tués par les bombardements visant Homs, dont cinq dans le quartier de Baba Amr, quartier le plus touché depuis le début de l’offensive des forces du régime Syrien sur la ville le 4 février dernier, et quatre dans celui d’Al-Malaab.

Alors que le Comité International de la Croix-Rouge est en pourparlers avec Damas afin de pouvoir apporter une aide humanitaire à la population syrienne bombardée la ville de Homs, le président Bachar Al-Assad se déclare que l’opposition au régime Syrien est formée de terroristes financés et armés par des pays étrangers et refuse de obstinément de permettre aux opposants de son régime d’évacuer les femmes et les enfants de Baba Amr.

Alors que les habitants de Baba Amr vivent dans le froid et dans des conditions insoutenables, les autorités Syriennes continuent de se refuser à reconnaître l’ampleur du conflit. «L’État et la société syrienne sont la cible de groupes terroristes armés qui reçoivent des aides financières et en armements de parties étrangères pour déstabiliser le pays et entraver toute tentative de trouver des solutions», ne cesse de répéter Al-Assad, sans citer de pays.

Ne serait-il pas temps de lui mettre un peu de plomb dans la tête!

Espagne : Une marée humaine contre la réforme du travail

Espagne, dimanche le 19 février 2012

“Non à la réforme du travail injuste, inefficace, inutile” – “Non à la réforme et aux coupes budgétaires. Grève générale” – “Grève, grève, grève” – “Il faut bouger. Ils commencent comme cela puis ils vont continuer à supprimer nos droits”“Je suis ici contre la réforme du travail mais aussi contre les coupes dans les services publics”“Ecole publique de tous, pour tous”“L’enseignement n’est pas une dépense, c’est notre avenir”“Je crains que notre génération ait moins de droits que celle de mes parents, que nous ne vivions pas aussi bien. Je sens que l’Espagne et l’Europe retournent en arrière avec ce genre de réformes” – “Banquiers, voleurs, rendez les millions”

Des centaines de milliers de manifestants, ont envahi les villes d’Espagne dimanche dernier pour protester contre la réforme du travail proposée par un gouvernement qui espère lutter contre un taux de chômage de près de 23 %. Premiers frappés par ce taux de chômage désastreux, avec 48,6 % des 16-24 ans sans emploi, les jeunes étaient aussi, majoritairement au rendez-vous.

Les deux principales manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes à Madrid et Barcelone et des manifestations semblables ont eu lieu dans 57 villes d’Espagne.

Personne n’y échappera, soyez en certains: À court terme, nous nous dirigeons tous,  inexorablement, vers une révolte mondiale des classes.