Archive

Tag Archives: Pauline Marois

Jean Charest: “I’ll be back”

Tuesday night, Quebec’s Liberal leader Jean Charest said goodbye to the province’s top job after he was ousted by separatist Parti Québécois leader Pauline Marois in the provincial election.  “Looking out at the room tonight, I have a lot emotion,” Charest said to a cheering crowd.

My prediction?

Marois won’t be in power for more than eighteen months and the Liberal party will be back with jean Charest in the driving seat.

For the full story on the election night:

http://news.nationalpost.com/2012/09/05/suspect-in-quebec-election-shooting-identified-as-local-hunting-and-fishing-lodge-owner/

Pauline Marois: “Holy Shit”!

En ce lendemain d’élections législatives, le Québec s’éveille sans savoir quoi penser des événements qu’il vient de vivre.

L’assassinat d’un homme par un forcené, qui s’est introduit dans le meeting organisé par le Parti québécois vient endeuiller la province et ajouter à la confusion.

Les résultats révèlent un électorat très divisé. 

Le Parti Québécois, Le Parti Libéral et La Coalition Alliance Québec se sont adjugés chacun un tiers du vote.

Avec 31,9 % des voix, le PQ devance le Parti Libéral du premier ministre sortant Jean Charest, qui a obtenu 31,2 % des suffrages exprimés et enfin, le nouveau venu, la Coalition Avenir Québec  a réalisé le score honorable de 27,1 %.

Surprise générale

Personne, à l’exception du soussigné et de jean charest ne prédisait un tel résultat.

Je vous l’annonce, Jean charest demeure en politique malgré sa défaite et le parti libéral reprend le pouvoir d’ici 18 mois

Pour un narratif complet: 

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/09/05/le-quebec-a-la-gueule-de-bois-electorale_1755971_3222.html#

Pauline Marois, chef du Parti souverainiste Québécois

QUÉBEC – Profitant de la journée de la femme pour présenter cinq candidats féminins en vue des prochaines élections provinciales québécoises, Pauline Marois, la chef souverainiste du Parti Québécois a pourfendu le premier ministre du Québec, Jean Charest et Stephen Harper, le premier ministre du Canada, en les accusant de faire «reculer» les femmes au Québec.

«Le chemin le plus porteur pour l’avancement professionnel des femmes est l’éducation. Or, avec cette hausse de 75% des frais de scolarité, le gouvernement Charest nuit aux femmes et à tous les jeunes du Québec», a-t-elle déclaré. «La plus grande menace de recul nous vient cependant d’Ottawa. Au Québec, nous multiplions les efforts pour faire avancer l’égalité. Le Canada, lui, nous tire vers l’arrière», d’ajouter Madame Marois. Qualifiant de «malheureuse et idiote» la décision du gouvernement conservateur d’abolir le registre des armes à feu, Madame Marois a insisté sur le fait que cette initiative heurtait de plein fouet les femmes.

Enfin, la Marois a rappelé qu’en 2004, le Canada se classait au septième rang selon l’indice d’inégalité entre les sexes établi par le forum économique mondial, mais qu’il a chuté au 25e rang en 2009.

Des pommes, des carottes, un peu de choux et quoi encore ?