Archive

Tag Archives: Crise Syrienne

Ah Oui!

Tandis que la bataille fait rage en Syrie, où l’armée de Bachar Al-Assad, approvisionnée de munitions russes et appuyée en sous-main par l’allié iranien, redouble d’efforts face à une insurrection déterminée mais en manque de moyens, la France a convoqué pour jeudi 30 août une réunion du Conseil de sécurité sur laquelle plane une question lancinante: pour faire quoi, pour obtenir quoi, au juste?

La réunion consacrée aux questions “humanitaires” pourrait en effet revenir à transformer le Conseil de sécurité, bloqué depuis des mois en raison des veto successifs russo-chinois, en simple forum de levée de fonds pour aider les réfugiés syriens, alors qu’il est la seule enceinte d’autorité sur les questions de “paix et la sécurité internationale”.

Une belle séance de masturbation intellectuelle,  de quoi regretter George W.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/08/30/la-france-preside-a-l-onu-une-reunion-minimaliste-consacree-a-l-humanitaire_1753352_3218.html

Kofi Annan en compagnie d’Ahmed Hassoun, "Grand Muffin" de la Syrie

CI-HAUT – Kofi Le Clown Annan en compagnie d’Ahmed Hassoun, Grand Muffin [Vous avez bien lu] de la Syrie et de l’omniprésent Dieu lui-même, Mighty Arsehole Bachar al-Assad. – Suis-je le seul à remarquez leur ressemblance ?

Kofi Annan a rencontré dimanche à Damas le Grand Mufti de la Syrie, Ahmed Hassoun, ce qui n’a rien donné et rajouté au débat.

C’est les mains vides, comme nous l’avions prédit, que Kofi Annan a dû se résoudre à quitter Damas sans réussir à convaincre Mighty Arsehole Bachar al-Assad de mettre fin au bain de sang et à la spirale de la violence faisant présentement rage en Syrie. «La situation est si mauvaise et dangereuse qu’on ne peut pas se permettre d’échouer», a affirmé Kofi Annan au terme de sa visite, se déclarant [Probablement sous l’influence d’une puissante substance hallucinogène quelconque ou sous le coup de la sénilité], toujours optimiste quand à la résolution pacifique du conflit.

Monsieur Annan [Probablement toujours sous l’influence d’un puissant hallucinogène ou toujours sous le coup de la sénilité] aurait pressé Mighty Arsehole Bachar al-Assad de lire le vieux proverbe africain qui dit « Tu ne peux pas faire tourner le vent, donc fais tourner ta voile». [WOW ! Je suis impressionné]. Les autorités syriennes, autant civiles et politiques que divines et religieuses n’auraient pas réagi à cette impressionnante exhortation à la paix. Les représentants des médias officiels, [N’ayant pas consommé de substances hallucinogènes] se sont tout simplement abstenus de rapporter les dernières élucubrations de Kofi Annan, se contentant de reprendre celles de Mighty Arsehole Bachar al-Assad de la veille, affirmant que le dialogue était voué à l’échec tant qu’il y aurait «des groupes terroristes œuvrant pour semer le chaos en Syrie.

Alors que Kofi le clown Annan délirait et se donnait en spectacle à Damas devant le Grand Muffin et son Dieu, Mighty Arsehole al-Assad, les forces gouvernementales intensifiaient leur offensive contre les combattants rebelles. Au moins 58 personnes ont été tuées dimanche, en majorité dans la province d’Idleb, où les troupes se préparaient depuis plusieurs jours à une offensive semblable à celle lancée contre Baba Amr, quartier rebelle de Homs repris le 1er mars par l’armée après un mois de siège et de pilonnage meurtrier.

Kofi le clown Annan a quitté Damas pour Doha où il doit encore se livrer en spectacle pour ainsi donner bonne presse à la démocratie et diplomatie occidentale. Il doit aussi, prochainement, visiter les camps de réfugiés syriens à la frontière syro-turque afin de les réconforter, de les nourrir et de les abreuver de bonnes paroles.

What the fuck is going on, wake up world!

Kofi Annan, délégué de l'ONU et de la Ligue arabe auprès de Bachar Al-Assad

SYRIE – Kofi Annan, émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe, s’est entretenu aujourd’hui avec le président Bachar Al-Assad afin de trouver une solution à la crise syrienne.

« La Syrie est prête à faire réussir tout effort sincère pour trouver une solution », a déclaré Bachar Al-Assad à Kofi Annan. Bachar Al-Assad a ajouté qu’aucune initiative politique ne pouvait réussir tant que des « groupes terroristes opèrent dans le chaos et déstabilisent le pays en attaquant civils et soldats ».

Vendredi, l’appel de Kofi Annan pour l’ouverture d’un dialogue entre le gouvernement de Damas et l’opposition a été rejeté par le Conseil national syrien, principale organisation anti-régime. Les militants ont jugé que cette proposition donnerait du temps aux forces gouvernementales pour les écraser.

Pendant tout ce temps, des centaines sinon des milliers de Syriens, en majorité des civils, continuent de mourir dans les rues.

À quand la solution facile : une seule balle suffirait !