La population du Japon va chuter d’un tiers sur 50 ans

Photo: Junji Kurokawa, AP

Je ne suis donc pas seul à le concevoir!

Voici le texte d’un article publié par l’Agence France-Presse en date du 30 janvier 2012.

En 2060, le Japon ne comptera plus que 86,74 millions d’habitants, contre 128,06 millions recensés en 2010, le passage sous la barre symbolique des 100 millions devant se produire en 2048, d’après les chiffres actualisés publiés lundi par l’Institut national de la protection sociale et des problèmes démographiques.

La population du Japon va chuter de 32,3% entre 2010 et 2060 compte tenu de la dénatalité, et les personnes âgées de plus de 65 ans représenteront alors près de 40% du total, une perspective inquiétante pour le pays et son régime de protection sociale, selon une nouvelle étude publique.

En 2060, le Japon ne comptera plus que 86,74 millions d’habitants, contre 128,06 millions recensés en 2010, le passage sous la barre symbolique des 100 millions devant se produire en 2048, d’après les chiffres actualisés publiés lundi par l’Institut national de la protection sociale et des problèmes démographiques.
Le nombre d’enfants de 0 à 14 ans va pour sa part être divisé par deux dans le même laps de temps à cause d’un taux de fécondité évalué sur la période à seulement 1,35 bébé par femme, un chiffre inférieur au seuil de renouvellement des générations (2,1).

La population des 0-14 ans devrait passer de 16,84 millions (12,7% de la population) à 7,91 millions (9,1%) et celui des 15-64 ans de 81,73 millions (63,8%) à 44,18 millions (50,9% du total).

En revanche, la proportion de personnes âgées de plus de 65 ans devrait croître d’année en année, évoluant de 29,48 millions (23% du total) en 2010 à 34,64 millions (39,9%) en 2060.

L’organisme public qui a conduit l’étude précise en outre qu’en 2060, l’espérance de vie des hommes japonais devrait atteindre 84,19 ans (contre 79,64 en 2010) et celle des femmes 90,93 ans (contre 86,39 ans).

La baisse de la natalité conjuguée à une existence plus longue entraîne un vieillissement rapide de la population japonaise, un problème majeur qui représente une menace pour le système de protection sociale du pays, de moins en moins de jeunes actifs étant disponibles pour soutenir un nombre croissant de personnes âgées.

Le gouvernement de centre-gauche prône une importante hausse de la taxe sur la consommation pour pérenniser le régime de remboursement des soins, mais dans le même temps il lui est reproché de ne pas tenir ses promesses pour favoriser les naissances, de nombreux couples se privant d’enfants pour des raisons économiques compte tenu de frais d’éducation extrêmement élevés et du manque d’infrastructures d’accueil.

Advertisements
2 comments
  1. Mchan said:

    Ce qui explique que le Japon avait envisagé de délocaliser ses maisons de retraite dans d’autres pays d’Asie. Récemment le Japan Times a fait un article sur les tests de japonais passés par des Philippins afin de venir travailler au Japon.
    J’ai trouvé intéressant également le fait que les drama abordent la question des maisons de retraite et du sort des personnes âgée alors que ce n’est pas vraiment un thème vendeur pour un drama (voir Ninkyou Helper). Même s’ils le mélangent avec les yakuza (thème nettement plus vendeur) ils parlent de démence précoce et j’ai trouvé ça assez rare.

  2. Mchan said:

    Un nouvel article du Japan TImes montre d’ailleurs que le Japon ne serait plus un pay riche en 2050 !!!

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: